L’histoire des gants de gardien

Curieusement, les gants de gardien sont un phénomène des dernières décennies. En 1885, l'Anglais William Sykes a été le premier a déposé un brevet sur les gants de gardien de but. L'Anglais, qui procédait une entreprise de balles de football, avait combiné un gant en cuir avec une paume en caoutchouc d’Inde.
Il a fallu pourtant un demi-siècle avant que les gants de gardien ne soient utilisés. L'Argentin Amadeo Carrizo semble être le premier gardien á porter des gants de façon régulière. Il jouait dans les années 40 á 50 pour le River Plate en Argentine.

Il semble que certains gardiens de but aient parfois utilisé des gants de laine ou de jardin par temps froid, mais on ne peut pas parler de tendance réelle.
Pendant la Coupe du Monde de 1970 Gordon Banks a expérimenté les « vrais gants de gardien ».  C’est á partir de ce moment que le gant a pris son essor.

Uhlsport, Reusch et un petit nombre de marques ont commencé avec un gant de base, qui a séduit pros et amateurs. Ils offraient adhérence et protection, deux facteurs qui étaient inconnus jusque-là pour un gardien.
A partir des années 80 les gants de gardien se sont de plus en plus développés. Différents matériaux ont été testés, du tissue éponge / microfibre au revêtement de raquette de ping-pong. Il semble aujourd’hui que le latex soit le meilleur matériau.

Ce latex a été et est encore en cours de perfectionnement. Certains traitements rendent la mousse plus durable et la prise en main bien meilleure.
Outre l'adhérence et l’aspect durable, l’attention a été portée à de nouveaux critères, tels que la protection. Finger Save (ou barrette de sécurité - chaque fabricant a son propre terme) a fait son apparition dans les années 90 et est en constante amélioration.

La diversité des modèles s’est agrandit (voir : welke keepershandschoenen) et aujourd’hui chaque gardien peut trouver son gant idéal.

© 2013 - 2020 jeugdkeeper | sitemap | rss | ecommerce software - powered by MyOnlineStore